Ceiba- L'équipe

C- Les intervenants

Marion. B « Ceïba »  

Ceïba exprime pleinement son art à travers le chant, la danse et les percussions, qu’elle étudie depuis l’âge de 15 ans et perfectionne en voyageant en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Elle a tourné avec plusieurs projets world et enregistré sur différents disques avant de monter son quartet en 2012. Son premier Album « Chants du monde » voit le jour en avril 2014. Le projet est très vite remarqué et commence à tourner dans sa région puis à l’international. En 2016 elle a notamment été programmée sur Cotonou Couleur Jazz au Bénin, Terre de Blues en Guadeloupe et Martinique jazz Festival. Elle interprète, compose, écrit et se livre entièrement à travers sa musique. Pleine d’émotion et de chaleur, sa voix embarque le public, qui se laisse guider et voyage avec elle.

PEDAGOGIE :
Diplômée du CNR en musique cubaine, Ceïba dirige l’ensemble vocal afro-cubain IRAWO, constitué de 30 chanteurs et percussionnistes qu’elle a tous formés. Elle a enseigné les percussions dans plusieurs écoles et associations de 2000 à 2008 et créé des spectacles avec des enfants de 6 à 15 ans. Pour l’association MANINKA, elle a également enseigné les danses d’Afrique de l’ouest pendant plus de 10 ans. Aujourd’hui elle anime toujours des stages, plus spécialisés sur les musiques cubaines, notamment en Belgique, au sein de l’AKDT.

Franck Leymerégie 

Ce percussionniste hors pair s’est spécialisé depuis de nombreuses années dans l’étude des musiques des caraïbes et    de l’océan indien.  Il développe un vocabulaire rythmique original et varié, sur un set de percussions, savant métissage d’éléments de batterie et d’instruments traditionnels.  

Sur scène ou en studio, il multiplie les collaborations avec des artistes du monde entier.  Il travaille également régulièrement avec des DJ’s et producteurs de musique électronique

Il apporte au projet de Ceïba son sens affuté du rythme et son regard sur une musique plus moderne où il synthétise son savoir au service de l’ensemble.

PEDAGOGIE :
Titulaire d’un beatep option « musique » cela fait plus de 20 ans que Franck Leymerégie anime des ateliers de percussions partout où il passe. Que ce soit auprès des scolaires ou dans des entreprises pour des séances de « team building », il saura offrir les outils nécessaires à tous pour des ateliers de découverte ou pour des musiciens confirmés.

Benjamin Pellier 

Après avoir suivi une formation au CIAM en 1993 et 1994, Benjamin s’est très vite dirigé vers les musiques d’origine africaine.  Parallèlement à sa pratique de bassiste, il a travaillé pendant des années les percussions, indispensables dans ce genre de répertoire.  Il a développé cette pratique avec plusieurs groupes (LES CARNIBALS, FLOR DO TEMPO, AMANITA MUSCARIA) et toujours actuellement avec SLS. 
Musicien accompli et toujours à l’écoute, ce bagage lui a apporté une vraie solidité rythmique. 

Très apprécié dans sa région, on le retrouve dans diverses formations bordelaises dont LATIN SPIRIT (latin jazz), TRAIN STONE (ska jazz) COMPTINES SOLEIL (chansons du monde pour enfants) et AKODA (afro jazz)

Valérie Chane Tef 

Pianiste compositrice, née sur l'île de La Réunion, une petite île volcanique dans l'océan indien, Valérie CT est une artiste atypique. Après un long parcours dans la musique classique, elle change de cap vers le jazz et la « world music ». Sans tarder elle compose et créé son univers dans le projet AKODA. Sa musique est le fruit de cette richesse culturelle dont elle a hérité et le reflet de moments de vie, de rêves, de voyages, de couleurs qui ont rempli sa vie de femme artiste.
Elle sort un nouvel album « résonances » en février 2017. 
Depuis 3 ans, elle accompagne la chanteuse Ceïba. Elle amène des compositions et travaille avec elle sur les arrangements.

PEDAGOGIE :

Diplômée du conservatoire national de région à Bordeaux et licenciée, Valérie a été professeur de musique en collège pendant deux ans. Elle a ensuite animé des ateliers sur le rythme et l’harmonie pour tout public. 
Depuis quelques années, elle se consacre particulièrement à ses projets sur scène, mais elle enseigne toujours le piano et intervient lors de stages de danse pour expliquer les appuis de son instrument dans les musiques afro-latines.

Khaddy Sarr

Originaire du Sénégal, de Dakar et de Casamance, Khady a hérité de cette double personnalité dans sa danse. Autodidacte, elle a eu envie de compléter sa formation au sein des ballets traditionnels, notamment avec le ballet « forêt sacrée » de Dakar où sa rencontre avec le chorégraphe Joe Bouzensy parfait son parcours. Elle a eu l’occasion de travailler avec des danseurs de renommée internationale dont Germaine Aconit, Seynabou Diop (danseuse du groupe Touré Kunda) ; Mame Adama Camara et Ousmane Gallo Soumah (issus des ballets Africains de Guinée et de l’ensemble Kotéba). Son style, nourrit de sa danse natale « le sabar » et des danses traditionnelles mandingues, nous porte vers une gestuelle gracieuse et une belle énergie.

Fondatrice de l’association Yobalema, elle crée finalement une compagnie en son nom propre en 2014, la Compagnie Khady SARR. Ses idées singulières lui permettent de déployer sa créativité dans différents projets en solo ou en collaboration pour pouvoir réinventer une nouvelle écriture basée sur la danse traditionnelle mandingue et sénégalaise, inspirée de gestuelles contemporaines. Khady Sarr conçoit la danse comme le reflet de l’âme, l'espace ou les différents mondes se croisent (monde intérieur, monde extérieur), se confrontent, se réconcilient, pour faire naître une parole, un parti pris ou pour laisser place aux questionnements. Un trait d'union nécessaire à la croisée de nos forces et faiblesses. La danse pour célébrer la vie. En 2016, Ceïba l’invite à faire des apparitions sur son concert à Ambarés, où elle présente l’ébauche d’un nouveau répertoire… La chanteuse, les musiciens, le public et la presse sont unanimes : la magie opère et il ne faut pas en rester là ! Quelques mois plus tard, Ceïba lui propose une collaboration pour la création de son nouveau spectacle.

PEDAGOGIE
Installée en France depuis plus de 10 ans, khady vit à Bordeaux où elle propose des cours de danse traditionnelle pour enfants et pour adultes. Elle est toujours accompagnée par des musiciens. Tous les ans elle propose des créations sur scène qu’elle met en place lors de ses différents ateliers. Elle anime également de nombreux stages en France et à l’étranger.

Guillaume Thévenin

600 concerts en tant que musicien dans plus de 20 pays, invité sur 30 albums en tant que musicien de studio, ingénieur du son, producteur musical (45 albums réalisés).

Il se nourrit de ses voyages et expériences variées et se spécialise de plus en plus dans le créneau musique du monde et jazz en travaillant avec des artistes de renommées internationales.

Ingénieur du son, chanteur, multi- instrumentiste, il a enregistré et mixé le nouvel album de Ceïba sur lequel il a également posé sa voix et sa guitare et proposé des arrangements.

PEDAGOGIE :
Diplômé du conservatoire national de BORDEAUX en MAO (Musique assistée par Ordinateur) Formateur au sein du STUDIO CRYOGENE-PROD. A l'habitude de gérer des séances de travail pédagogique.
Fait des interventions en école pour des enregistrements de groupes d'enfants (jusqu'à 150) en ou de chorales d'adultes. Peut proposer des ateliers de MAO, de musique en groupe etc....

Sébastien Vaillier (Technicien Son)

Technicien du spectacle formé à la sonorisation et à l’enregistrement voici 10 ans au Ciam à Bordeaux, Sébastien suit les aventures de Ceïba depuis la création du groupe. Son rôle principal est ainsi de tenter d’adapter l’exigence esthétique et culturelle des artistes dans son mixage à destination du public, en fonction des données techniques et acoustiques des lieux d’accueil, afin que le message et les émotions portés par le groupe touchent les spectateurs au mieux. Pratiquant au départ la musique depuis l’enfance il a pu découvrir la scène grâce à différentes formations amateur, jazz, funk, reggae, rock… C’est donc tout naturellement qu’il est passé à la technique, principalement à la sonorisation mais aussi à l’enregistrement, à la lumière, à la vidéo.

PEDAGOGIE :
Parallèlement, il intervient au collège de Monségur (33), auprès des classes « jazz », spécifiques à cet établissement. Il s’agit là d’une initiation aux métiers du spectacle et principalement à ceux liés au son et à la lumière. Cette approche technique leur permet ainsi de mieux appréhender l’environnement professionnel du spectacle vivant, en abordant par exemple l’intermittence, les notions de sécurité sur scène ou bien encore de comportement à adopter lors des balances avec un technicien du son.